mment arrêter de fumer avec l’hypnose?

Florence est une femme de 35 ans, elle fume depuis 15 ans.

Motif de la consultation :

Florence vient me voir car elle souhaiterait arrêter de fumer.

Elle me dit avoir de l’asthme lié à la cigarette.

L’élaboration thérapeutique :

Ensemble, nous avons défini si elle voulait arrêter de fumer totalement ou partiellement à savoir diminuer sa consommation.

Nous avons évalué son degré de motivation à l’arrêt de la cigarette. Nous avons établi des objectifs.

Retranscription d’une séance d’hypnose* :

Après avoir mis Florence dans un état de détente profond.

Nous avons reprogrammé son inconscient en l’amenant à associer le tabac au poison.

[…] Récemment vous avez pris une décision très importante…, une décision vitale…Vous avez décidé d’en finir avec la cigarette…Vous avez réalisé plusieurs tentatives…; certaines ont été plus réussies que d’autres… Parfois pour un moment, la cigarette a quitté votre vie…D’autres fois, elle est revenue auprès de vous…votre consommation a varié… Toutefois, ce qui est là depuis le début de votre démarche, ce qui est encore présent maintenant, c’est votre volonté de cesser de fumer…, de vous débarrasser à tout jamais de cette habitude nuisible…, cette habitude empoisonnée.[…] Cette suggestion hypnotique est maintenant  stockée dans votre inconscient…pour lui permettre de refuser… de toute sa force… tout empoisonnement….

Aucune raison ne saura le séduire suffisamment pour qu’à nouveau la cigarette vous empoisonne avec ce poison noir…, noir…, visqueux, … collant…, avec une odeur infecte… …., un poison gluant, gluant… – comme celui que l’on peut voir agir… lorsqu’une marée noire lie les ailes des oiseaux marins…, les empêche d’être libres…, les empêche d’être en santé…, une substance gluante et visqueuse pour les emprisonner…, les empoisonner…[…]

Retranscription d’une autre séance d’hypnose* : 

L’objectif de Florence est d’être complètement dégoûtée du tabac.

J’accueille Florence dans un lieu ressource afin qu’elle se relâche profondément et que je puisse travailler avec son inconscient.

[…] Et le changement passe par instaurer chez vous une réaction…, réaction efficace pour contrer le goût de …, réaction… de dégoût pour la fumée de tabac…, une révulsion vis-à-vis de cette chose…

[…] A partir de maintenant…, la fumée de tabac déclenche chez vous… la nausée, car…. le tabac qui brûle… a à présent pour vous l’odeur d’un rat mort… … […]

*cette séance ne définit en aucun la totalité du champ d’application de l’hypnose.

Retranscription d’une séance de sophrologie* :

Afin  que Florence puisse être complètement dégoûtée du tabac, je réalise des séances de sophrologie. Voici un taïs, je tutoie la patiente dans cette séance avec son accord .

[…] tu te dis :  » je suis bien et mon corps est très lourd tout en étant léger à la fois. » Ton visage se lisse, tes mâchoires et tes joues se détendent, ta tête est bien reposée sur le canapé. « Je suis bien, mon corps est chaud et mon visage est frais, je me sens bien. » Maintenant visualises un endroit où tu te sens bien, ça peut être le désert. Avances tranquillement, en toute sécurité. La chaleur du désert peut-être t’apaise profondément et ton visage est frais.

Tu peux prendre dans ta main si tu le désires des grains de sable pour ressentir sur tes doigts, sur ta peau la texture du sable et peut-être tu continues à avancer dans cet endroit en visualisant l’espace, en entendant le silence du désert, en ressentant des sensations agréables.

Ton corps est détendu et paradoxalement ton esprit est en éveil. Puis un oasis apparaît peut-être, tu marches tranquillement à ton rythme vers celle-ci. Elle est là pour toi avec une eau transparente, des palmiers. Cette oasis t’apaise profondément.

Maintenant que ton corps est complètement détendu, ton esprit n’écoute que le son de ma voix et maintenant tu visualises tes poumons ceux-ci sont noirs, très noirs, tu sens que tu respires très mal, à la limite de la suffocation et chaque fois que tu allumes une cigarette tes poumons te brûlent, ils te brûlent de plus en plus[…]

Et tu te vois rejeter la cigarette parce que tu sais que cela te fait mal, tu nettoies tes poumons, tu inspires profondément et tu choisis une couleur claire qui entre dans tes poumons et qui les nettoie et tu expires, recraches tout le CO2, toutes les toxines par une couleur sombre […]

*cette séance ne définit en aucun la totalité du champ d’application de la sophrologie.

Après six séances, Florence a cessé de fumer complètement et sa santé s’est améliorée deux mois plus tard.

Elle n’avait plus besoin de ventoline.